Le blog

Musique et bien-être : appréhender et canaliser son stress

Par Laura Le Marchand • 13 janvier 2021

Notre époque moderne ne cesse de nous démontrer que nous vivons dans une ère de rapidité, d’actions, d’où découle une forme d’anxiété.

Cette anxiété relativement imbriquée dans notre quotidien n’est autre que le stress. Un stress commis par des facteurs extérieurs mais également proches de nous, que cela soit en famille, sur notre lieu de travail ou plus communément dans une routine que nous nous sommes créées. La canalisation de ce stress peut être envisagée de manières très différentes selon chacun. Ces dernières années, nous avons pu voir apparaître de plus en plus d’études, de professions, de classes développant l’utilisation de la musique et de l’écoute en général dans l’appréhension du traitement de notre stress.

Comprendre les notions de résonance et de vibration

Afin de comprendre la raison pour laquelle la musique peut être un activateur de bien-être, penchons-nous tout d’abord sur les notions de résonance et vibration. La résonance est la vibration des fréquences à laquelle un objet résonne le plus naturellement possible. Ces deux notions sont très importantes car elles influencent les sons et la musique en général. La palette de sons à laquelle nous sommes soumise à travers les diverses tonalités, qu’elles soient graves ou aigues, ont un impact direct sur notre corps qui les perçoit. Deux sons qui s’attirent, produisent un effet remarquable sur nos pensées et notre parole. On peut se référer dans ce sens à la loi d’attraction. Cette dernière est définie par l’attirance d’une onde par son résonateur. Nos neurones sont sensibles aux rythmes musicaux et rentrent directement en résonance par mode de synchronisation avec les tempos.

Nous sommes entourés de vibrations et d’un tout qui résonne en permanence à travers notre corps. Notre utilisation de leur résonance nous fait évoluer chaque jour s’avérant utile sur le plan personnel, pour notre santé et notre bien-être

Fréquences et harmonies

Un son possède une fréquence dite fondamentale qui correspond à sa hauteur. Certaines de ces fréquences ont une véritable réaction positive sur notre corps. Dans les séances de thérapie musicale notamment, on utilise avant tout la vibration pour percevoir sa propre dimension de pensées et d’appréhension du corps avec harmonie. Grâce à un spectre de fréquences et des compositions musicales particulières, il est même possible d’influencer le système respiratoire, de créer une harmonie et une vibration particulière pour réguler notre corps.

Perception et écoute

La perception et l’écoute ont le pouvoir de transformer notre vie quotidienne avec une forme de réceptivité positive. La compréhension de ses vibrations nous permet d’apprendre à anticiper nos émotions et à vivre de manière plus sereine. L’importance étant de comprendre à travers les sons, les émotions produites qui vont activer positivement notre système interne.

La Musique et l’écoute, un puissant canalisateur de stress

La musique, les sons, modifient également notre rythme cardiaque, respiratoire et nos stimulations. L’écoute de musique, lorsque que celle-ci est plaisante, augmente notre émission de dopamine que nous libérons lors d’expériences positives.

De nombreuses études ont prouvé que l’hormone du stress, aussi appelée cortisol, avait la possibilité de diminuer considérablement lors d’écoutes musicales plaisantes.

Le stress dans notre vie quotidienne provient en grande partie de notre position sociale, de nos frustrations ou de nos attentes. L’écoute de compositions particulières, le traitement par la thérapie musicale peut largement permettre au corps de se réguler, d’appréhender l’angoisse et de libérer des endorphines nécessaires à notre bien-être.

Pour un artiste tel que John Cage, inventeur génial made in Los Angeles spécialisé dans l’Art des Bruits, tout est musique. Les sons nous accompagnent au quotidien. D’autres compositeurs ont également joué avec ces notions de musiques relaxantes, c’est notamment le cas du chef de fil, Brian Eno, on pense notamment à « Music for Airports » ou « Discreet Music » qui ont voulu aller plus loin dans cette idée de compositions positives.

Appréhender ses relations avec autrui grâce à l’écoute

Pour Nietzsche « Sans musique la vie serait une erreur ». Nos vies actuelles sont soumises à de grandes pressions et un contexte parfois chaotique, difficile à appréhender proprement, et qui interfère dans nos relations avec autrui, notre communication. Notre balance interne est perturbée. Il est difficile d’appréhender ses émotions dans leur entité. Les comprendre et les évaluer à leur juste balance va considérablement aider les personnes à se retrouver ensemble et à collaborer. Apprendre à écouter notre respiration, dès lors que la musique nous accompagne dans notre quotidien est un parfait régulateur naturel pour nos relations avec autrui. De nombreuses entreprises font notamment appel à des techniques d’improvisations musicales, d’écoutes sonores et d’échanges autour de la musique elle-même lors de séminaires pour renforcer leurs équipes.

La compréhension de nos émotions est la clé principale de notre bien-être. Elles structurent notre pensée et régissent nos relations avec les autres. Elles sont un important vecteur d’empathie et d’appréhension du monde en général. Canaliser notre énergie, « notre stress », par un puissant stimulateur comme l’écoute musicale ne peut avoir qu’un impact positif sur notre vie quotidienne. Nos émotions traduites en musique, analysées et assimilées directement par notre cerveau, notre rythme cardiaque, deviennent un régulateur d’énergie. La musique nous fait nous sentir mieux, positifs et nous motive indéniablement. A consommer donc sans modération … A vos casques, prêt, feu, partez !

Sources : Le Son des Vibrations d’Emmanuel Comte (Editions Dangles)
Entretiens avec : Simone Gatto, musicothérapeute & producteur, Luca Mortellaro aka Lucy producteur, Vivian Koch productrice et Anna Wall productrice.